A propos

(Nederlandstalige versie beneden)

Rethinking Economics Belgium est un mouvement d’économistes (étudiants, chercheurs, professionnels), ouvert à la participation d’autres citoyens, qui vise à promouvoir d’autres approches en économie et ce, tant dans l’enseignement, que dans la recherche et dans le débat public. Nous concentrons notre action sur deux plans :

1) Dans l’enseignement supérieur : tout d’abord, dans un dialogue avec les universités et les hautes écoles belges, nous œuvrons pour une réforme de l’enseignement et de la recherche en sciences économiques. Considérant que les schémas économiques dominants n’arrivent pas à expliquer l’économie actuelle, ni à faire face aux enjeux contemporains, il est urgent de repenser l’économie. Pour cela, il faut dépasser la théorie néo-classique, aujourd’hui hégémonique dans les départements d’économie, et introduire dans les cursus et dans la recherche d’autres théories : économie post-keynésienne, ecological economics, marxisme, école autrichienne, économie des conventions,…  Ce renouveau doit être à la fois théorique, méthodologique et miser sur l’interdisciplinarité.

2) Dans le débat public : ce qui est enseigné aujourd’hui façonne la pensée des décideurs de demain et influence ainsi les sociétés dans lesquelles nous vivons. Il ne s’agit pas uniquement d’un enjeu académique, mais démocratique. Dès lors, Rethinking Economics Belgium souhaite diffuser et produire des analyses alternatives sur l’économie, en insistant sur les liens existant entre les failles du système économique et la faillite de la science économique dominante. Cette démarche passe par la publication de matériaux critiques librement accessibles (articles de vulgarisation, documentaires, cours en ligne…) et par l’organisation régulière de workshops, conférences et débats ouverts au public.

Rethinking Economics Belgium a été fondé en 2016, suite à la fusion de deux groupes locaux, l’initiative louvaniste pour le pluralisme en économie (à l’université de Louvain la Neuve) et une initiative similaire à l’université libre de Bruxelles. Ce réseau qui déploie son activité principalement au niveau local, n’a depuis cessé de croitre. En 2017, une nouvelle (et désormais très active) section locale a été crée à Bruxelles. Un an plus tard, une section Flamande voyait le jour, avec l’université de Gand comme épicentre.

 

cropped-Fond-écran-1.jpg

Rethinking Economics Belgium is een burgerlijke denktank die zich bekommert om de toekomst van onze economie en de wetenschap waarop we deze gronden. Onze organisatie bestaat voornamelijk uit jonge economisten maar staat open voor de bijdrage van elke medeburger. Onze groep focust haar activiteiten op twee vlakken:

1) Eerst en vooral, door een dialoog aan te gaan met de Belgische universiteiten en hogescholen vragen we een hervorming van de opleiding economische wetenschappen in het hoger onderwijs. We betwisten de alomtegenwoordigheid van de neoklassieke economische theorie en methodologie in de faculteiten economie en vragen daarom voor het invoeren van een kritische norm voor pluralisme in het curriculum. Dit pluralisme dient zich te uiten zowel op theoretisch, methodologisch en disciplinair vlak om ideologische verscheidenheid te garanderen in het onderwijs.

2) Bovendien proberen we alternatieve analyses voort te brengen en te verspreiden binnen de samenleving. Dit doen we door de nadruk te leggen op de link tussen de zwakke punten van het economisch systeem en de gebrekkige verklaringskracht die de dominante stroming binnen de economische wetenschappen biedt. Dit gebeurt voornamelijk via het publiceren van kritische literatuur uit openbare bronnen (documentaires, MOOCS, artikels, …) en via het regelmatig organiseren van conferenties en debatten.

Rethinking Economics Belgium werd opgericht in 2016, na de fusie van twee lokale groepen, het Leuvense initiatief voor economisch pluralisme (aan de Universiteit van Leuven) en een gelijkaardig initiatief aan de Vrije Universiteit Brussel. Dit netwerk, dat voornamelijk lokaal opereert, is sindsdien gestaag gegroeid. In 2017 werd in Brussel een nieuw (en nu zeer actief) lokaal hoofdstuk gecreëerd. Een jaar later werd een Vlaamse afdeling opgericht, met de Universiteit Gent als epicentrum.

Vertaald met www.DeepL.com/Translator