Conférence sur les fonds vautours, à Saint-Louis et à l’UCL

Posted on Updated on

Les fonds vautours sont des institutions financières spécialisées, souvent domiciliées dans les paradis fiscaux, dont l’activité se limite à racheter à très bas prix, sur le marché secondaire, des créances fortement dépréciées qu’ils valorisent ensuite au maximum par des procédures judiciaires à l’usure. Ils réclament en effet le paiement à 100 %, majoré d’intérêts, de pénalités et de frais de justice. Les continents latino-américain et africain sont les plus touchés par les pratiques de ces fonds.

Ces fonds empêchent, ou dégradent, les processus de restructuration des dettes des pays pauvres.

Récemment, le fonds NML Capital, une filiale d’Elliott, dont le siège est basé dans les îles Caïmans, propriété du milliardaire américain Paul Singer, a déposé une requête en annulation contre la loi belge devant la Cour constitutionnelle pour la faire annuler. Le CADTM, le CNCD et la Koepel van de Vlaamse Noord-Zuidbeweging – 11.11.11 interviennent en justice pour défendre, aux côtés de l’État belge, la loi du 12 juillet 2015.


Deux conférences sont organisées.

Une première à Saint-Louis, le 27 février. Dans cette conférence, Olivier Stein, avocat chargé de la défense de la loi belge, viendra nous expliquer comment fonctionnent les fonds vautours et l’enjeu de l’audience du 7 mars.

Intervenant: Olivier Stein (avocat chargé de la défense de la loi)

– local 2200 à Saint-Louis
– 18h30-20h
– 27 février (mardi)

Confirmez votre participation via la Page FB de l’évènement!

Une deuxième à l’UCL, le 5 mars. Dans cette conférence, Renaud Vivien membre du CADTM Belgique et juriste en droit international viendra nous expliquer comment fonctionnent les fonds vautours et l’enjeu de l’audience du 7 mars.

 – local MONT03
– 18h30-20h30

Confirmez votre participation via la Page FB de l’évènement!

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *