Le 21 décembre, une rencontre entre Rethinking Economics, la FUCID – ONG du campus de Namur –  et des professeurs et assistants de la faculté d’économie de l’UNamur intéressés par les réflexions du mouvement était organisée. Tous s’accordent sur un point : l’enseignement des sciences économiques doit être amélioré. Ainsi l’absence de réflexion épistémologique dans les programmes est-elle unanimement déplorée, tout comme le manque de débats au sein des cours. Parmi les enjeux identifiés : la nécessité de recourir à des méthodes qui ébranleraient l’utilitarisme des étudiants et les encourageraient à être davantage acteurs de leur formation.

Deux conférences-débats, organisées prochainement sur le campus de Namur, vont dans ce sens :

le 23 février, Rethinking Economics présentera les résultats de son enquête et invitera les étudiants, professeurs, assistants, membres du personnel et tout citoyen intéressé par ces questions à repenser le cursus en économie. Une professeure de gestion de l’UNamur s’associe à cet évènement pour élargir la réflexion au cursus de gestion.
Le 23 ou 30 mars (date à confirmer) : le mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC) et un-e professeur-e d’économie de l’UNamur débattront sur le thème de la décroissance.
Infos pratiques : respectivement le jeudi 23 février et le jeudi 23 ou 30 mars, de 12h50 à 13h50 au Centre social universitaire – rue Bruno 7, Namur

Enfin, la campagne Campus Plein Sud, qui a lieu chaque année au mois de mars sur tous les campus universitaires de Belgique francophone, sera consacrée au thème de l’économie sociale. Infos pratiques : http://www.cps-blog.org/